[BIB] Marchand ambulant à la voile !

Le soleil et l'année commencent à décliner...
Voici un nouvel article à glisser dans ma BIB, ma Boîte à Idées de Business, alimentée chaque semaine par une nouvelle idée (de business 😉 ).  Aujourd’hui étudions un concept de Marchand ambulant à la voile !

Le constat :

  • Avec la disparition progressive des services dans certaines campagnes voire quartiers, on assiste au retour des épiceries mobiles. Dans un camion, l’épicier dispose de tous les produits de nécessité et se déplace au plus près des clients.
  • Les transports de marchandises (longue distance) se font le plus souvent par camion dans notre pays. Et c’est plutôt polluant !
  • Point un peu plus personnel : j’adore la voile ! 😉

L’idée :

  • Organiser de la vente ambulante sur des tournées longue distance… à la voile
  • En sélectionnant des ports dans des régions aux spécialités gastronomiques ou artisanales variées, on peut créé une tournée à la voile pour collecter puis revendre des articles régionaux variés. Par exemple, sur un circuit qui relierait Brest à Biaritz sur la côte atlantique, on pourrait acheter puis revendre : Sel de Guérande, Piment d’Espelette, Vin de Bordeaux, Pineau des Charentes, Andouille de Guémené, Foie Gras des Landes …
  • L’atout majeur de ce commerce, c’est le respect de l’environnement (à la voile) et l’authenticité
  • Cela permet également à un globe trotter d’être toujours en voyage !

Chaque présentation d’idée dans la BIB est volontairement succincte. J’invite les lecteurs à imaginer avec plus de détails les avantages et inconvénients de ce business à travers les commentaires. Ces idées restent bien sûr libres d’utilisation mais toute personne intéressée par une collaboration plus poussée peut me contacter personnellement.

Creative Commons License photo credit: sun2k

2 réponses sur “[BIB] Marchand ambulant à la voile !”

  1. L’idée est intéressante, cependant il ne faut pas oublier que le mot « port » implique forcément une activité commerciale déjà en place à laquelle le marchand ambulant fera concurrence…
  2. Pourrais tu être plus précis sur les activités commerciales auxquelles tu penses ? Il y a les pêcheurs, bien sûr, qui vendent leur pêche à la criée. Il y a également les plus gros ports de commerce maritime dans des proportions qui n’auraient rien à voir avec une petite « activité ambulante » que je décris là. De ma connaissance des petits ports de l’Atlantique je ne vois pas trop quelles activités pourraient être concurrentes, ou déjà existantes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.