Maîtriser le crédit !

Water and coins 2
Jeune papa de 26 ans (en 2011), je fais régulièrement le point sur mon patrimoine et mon budget pour envisager de nouveaux projets de vie. Achat ou location de ma résidence principale ? Nouveaux projets professionnels ? Achat de voiture ? Investissements immobiliers ? Le contrôle de ses finances personnelles tourne pour moi autour d’un outil à double tranchant : le crédit !

Crédit à la consommation et surendettement ?

Le crédit est un mot qui fait parfois peur, et à raison, car la société de consommation peut nous pousser à contracter de « mauvais crédit ». Pourquoi acheter une voiture neuve ou une télévision dernier-cri qui vont forcément perdre de leur valeur alors qu’une voiture d’occasion ou le bon vieux téléviseur cathodique rendent les mêmes services ?

En fait, j’étais surpris de lire sur Wikipedia que le surendettement lié à la souscription excessive de crédit à la consommation ne concerne que 25% des foyers surendetté (on parle de surendettement « actif »). 75% des foyers concernés subissent un surendettement dit « passif » lié à la perte d’un emploi, une maladie, un accident, une séparation ou à la perte du conjoint. L’endettement moyen des personnes bénéficiant d’un traitement de leur surendettement est de 44000€ en 2011. Les personnes touchées sont majoritairement locataires de leur logement et touchent un revenu inférieur ou égal au SMIC pour 55% d’entre elles.

Même si vous ne faites pas partie de la population « critique », on voit bien que le crédit, même pour de petits montants peut avoir des effets néfastes imprévisibles en cas de coup dur.

Que faire pour éviter le surendettement ?

Si vous êtes déjà fortement endetté, il est peut être temps de redevenir maître vos crédits. Pour cela, il faut veiller avant tout (re)devenir maître de votre budget, afin de ne pas dépenser plus que ce que vous gagnez. Si toutefois la somme des mensualités remboursées chaque mois est supérieure à vos revenus, il pourrait être salvateur d’effectuer une demande de rachat de crédit. Même si cette solution s’avère au final très couteuse, elle peut permettre de sauver des biens immobilier achetés grâce à des crédits (qui sont de bons crédits).

La solution ultime pour éviter le surendettement… ?

…C’est de ne jamais contracter de crédit !  Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire. Moi-même, je n’ai pas eu d’autre choix que de m’endetter pour pouvoir financer mes études. Le crédit étudiant est censé être un bon crédit puisqu’il permet de décrocher un emploi plus rémunérateur. En revanche, il grève tout de même mon budget mensuel d’environ 350€, soit l’équivalent du loyer d’un petit logement de province.

Aujourd’hui, pour préserver ma capacité d’endettement et contracter dans le futur de bons crédits (immobiliers par exemple), je mets en place des solutions d’épargne simple. Par exemple, en prévision du remplacement d’un véhicule dans trois ans, je décide de mettre chaque mois 150€ sur un compte épargne dédié. Plutôt que de payer un crédit, je préfinance mon achat ! Avec les 5400€ épargnés, j’aurais largement de quoi acheter le véhicule d’occasion qui correspondra à mes besoins.

Creative Commons License photo credit: mirkanos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.