Retour vers mon futur

Plane---Sun-Flare2Cet article constiture ma troisième  participation au festival “À la croisée des blogs”.   Ce mois-ci c’est Jérôme du blog Pourquoi-Entreprendre.fr qui en est l’organisateur et qui propose de nous interroger sur le thème suivant : « Ambition et dépassement de soi : viser le soleil quitte à ne décrocher que la lune ».

Pour alimenter ma réflexion sur ce thème, je n’ai pas choisi de faire un essai théorique sur l’ambition. C’est plutôt le proverbe « viser le soleil quitte à ne décrocher la lune » qui m’inspire. Ainsi j’ai voulu « viser mon soleil » en profitant d’un exercice d’écriture pour voyager dans le temps…« Votre attention s’il vous plaît, les passagers du vol n°271212, à destination de Dublin, sont priés de se rendre porte n°23 pour le début de l’embarquement. Celui-ci prendra fin à 17H15 pour un décollage prévu à 17H30. »

Dans le hall d’attente de l’aéroport Charles de Gaulle, les voyageurs s’affairent. Ici et là les claquements des ordinateurs portables refermés par les hommes d’affaires donnent le signal. Les lecteurs sortent de leur léthargie pour tenter de dresser des journaux rebelles qui ne retrouveront plus jamais leur pliage originel. En face de moi, j’aperçois le sourire de soulagement d’une jeune mère, heureuse d’avoir enfin une alternative aux chamailleries à proposer à ces deux garnements.

En cette fin de journée de décembre, le soleil traverse les grandes vitres de la salle et épuise ses derniers rayons de la journée pour réchauffer l’atmosphère. Pour ma part, je regarde les voyageurs pressés s’amasser dans deux longues files d’attentes. Il y aura de la place pour tout le monde. J’ai tout mon temps.

J’ai tout mon temps depuis que j’ai quitté mon emploi salarié. Je n’ai pas arrêté de travailler, mais seulement arrêté de le faire pour un autre patron que moi-même. Le petit blogueur en devenir que j’étais il y a trois ans a su trouver sa place pour proposer des services en adéquation avec les besoins de ses lecteurs et maintenant… il profite !

Les débuts de cette quête d’indépendance n’ont pas été simples ! A la suite d’une expérience en tant que commerçant ambulant, j’ai lancé une petite boutique sur internet. La faute à un manque d’investissement, en temps et en fonds, le chiffre d’affaire des premiers mois n’a pas dépassé les 100€ ! Heureusement les bonnes résolutions du début d’année 2011 ont permis de mettre un bon coup de collier et de faire décoller cette activité qui représentait un petit temps partiel. L’idée étant de ne pas être trop dépendant d’un lieu de vie et des contraintes de stockage induit par la gestion d’un commerce, j’ai depuis stoppé cette activité et revendu le petit site de e-commerce.

Après un an de découverte des marchés financiers et de publications très transparentes sur mes succès et mes échecs, j’ai affiné ma stratégie d’investissement et les règles de gestion de mon portefeuille boursier pour dégager une performance minimum de 10% par an. Depuis 2 ans, les internautes investisseurs débutants sont chaque jour plus nombreux à s’inscrire à ma newsletter hebdo sur les bons plans pour investir. La newsletter bimensuelle gratuite permet à tous de se faire une idée du contenu de qualité que je propose chaque jour aux clients d’un autre flux d’info payant. Les 1500 abonnés qui me font confiance pour seulement un euro par mois me permettent ainsi de me libérer de toute contrainte professionnelle et d’être aujourd’hui travailleur indépendant à domicile !

Mon but n’était pas de devenir riche ! C’est un joli cadeau offert par mon amie un beau jour d’août  qui m’a ouvert la voie vers un rêve très simple : profiter de ma famille à tout moment de l’année, sur n’importe quel endroit de la terre, sans contrainte financière. Ce joli cadeau, c’était bien sûr un bébé !

Aujourd’hui, je me rends donc à Dublin. D’accord, je quitte ma famille ! Mais c’est très rare ! Et c’est surtout bien toléré car eux-mêmes sont en voyage ! Pour ma part, je vais m’imprégner de l’ambiance Irlandaise pour développer l’intrigue de mon premier « polar », pour accomplir un vieux rêve, être écrivain ! Ma compagne, elle, est actuellement en Russie pour faire découvrir sa passion à notre enfant. Elle va rencontrer pour la première fois l’une des plus célèbres familles d’acrobates Russes.

En ce 05 janvier 2013, je ne suis pas le seul blogueur des années 2010 à avoir concrétisé mes rêves. Jean-Philippe a réussi à se concentrer sur l’écriture d’un roman sans trop scanner et est devenu très célèbre grâce à son best-seller, «Les 9 étoiles du désert ». Les critiques sont unanimes à saluer la qualité des récits du  « futur Paulo Coelho ».  Aurélien génère un chiffre d’affaire de 4000€ avec son blog que tous les touristes s’empressent de consulter avant de voyager ! Il ne passe désormais en France qu’à de rares occasions pour saluer sa famille car il est toujours en vadrouille et kiffe une life vraiment famous dans le milieu des globe-trotters !

Bref, c’est l’âge d’or de ces jeunes blogueurs et bloggeuses que l’on croyait égarés dans une quête vaine alors qu’ils ne faisaient que s’accrocher au plus beau des moteurs de la vie : le rêve !

récit récupéré d’un voyage dans le temps, auprès de David, le 05-01-2013

4 réponses sur “Retour vers mon futur”

  1. Super cette description ! C’est un excellent exercice de visualisation en plus.
    Ce sera sympa pour toi de relire cet article en 2013 😉
  2. C’est exactement cela Alban, j’ai hésité m’étendre sur ce sujet en introduction mais j’ai préféré laisser la place au récit. Je trouve que c’est un bon exercice de représentation, dans le principe de la loi de l’attraction peut-être (je ne me suis pas assez documenté pour savoir si ma comparaison est fondée). Je crois que j’ai pris un engagement vis à vis de mon futur moi, et je veux qu’il soit fier de moi en 2013 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.